«Poser et s’exposer»
Du Mardi 9 au Samedi 27 novembre
Café-restaurant du Grütli (heures d’ouverture du café)
Maison des arts du Grütli
16, rue du Général Dufour
Vernissage le lundi 8 novembre, à 18h00

Le portrait, c’est un mode de représentation parmi le plus constants dans l’art de tous les temps. Sans cesse réinventé à travers toute sorte de styles et de médias, il nous interroge aujourd’hui encore autour de notre identité individuelle et collective.

«Poser et s’exposer» est le résultat d’un travail de création, élaboré par Teresa Maranzano, qui vise à questionner la représentation sociale de la personne handicapée et son identité en tant qu’artiste, en suscitant la rencontre par le biais du portrait entre des artistes professionnels et des artistes avec une déficience mentale actifs dans différents ateliers de création.

Dans un studio de l’Usine Kügler à Genève, le photographe Jean-Michel Etchemaïté, avec la collaboration de Amy Peck, a réalisé le portrait des 10 artistes issus de l’illustration, de la BD, de l’art contemporain ou de l’art outsider. Lors de leur pose, ils se sont entourés d’attributs représentant leur identité personnelle et artistique. A la manière des tableaux de la Renaissance, ces attributs nous amènent à une lecture iconologique du portrait, à la recherche du sens caché derrière l’image.
Chaque artiste a ensuite réalisé un dessin d’après le modèle photographique de l’autre, activant ainsi un jeu de portraits croisés qui jette un nouvel éclairage sur les infinies possibilités de s’exposer au regard de l’autre.

Avec Peggy Adam, Josse Bailly, Alexandre Baumgartner, Véronique Bovet, Miriam Kerchen­baum, Isabelle Pralong, Konrad Rumpl, Manuela Sagona, Philippe Saugy, Tom Tirabosco.